Por favor, use este identificador para citar o enlazar este ítem: http://biblioimarpe.imarpe.gob.pe/handle/123456789/2337
Título : Adéquation et choix de modele de marche aléatoire des trajectoires des navires de peches
Autor : Joo, Rocío
Asesor: Bertrand, Sophie
Marín, Jean-Michel
Palabras clave : Ley De Potencias;Distribución Exponencial;Trayectorias Aleatorias;Embarcaciones Pesqueras
Fecha: 2010
Editorial : Montpellier, Francia
Resumen : L'étude du mouvement des organismes est essentiel pour la compréhension du fonctionnement des écosystèmes. Dans le cas des écosystèmes marins exploités, cela amène à s'intéresser aux stratégies spatiales des pêcheurs. L'une des approches les plus utilisées pour la modélisation du mouvement des prédateurs supé- rieurs est la marche aléatoire de Lévy. Une marche aléatoire est un modèle mathématique composé par des déplacements aléatoires. Dans le cas de Lévy, les longueurs des déplacements suivent une loi stable de Lévy. Dans ce cas également, les longueurs, lorsqu'elles tendent vers l'in ni (in praxy lorsqu'elles sont grandes, grandes par rapport à la médiane ou au troisième quartile par exemple), suivent une loi puissance caractéristique du type de marche aléatoire de Lévy (Cauchy, Brownien ou strictement Lévy). Dans la pratique, outre que cette propriété est utilisée de façon réciproque sans fondement théorique, les queues de distribution, notion par ailleurs imprécise, sont modélisée par des lois puissances sans que soient discutées la sensibilité des résultats à la dé nition de la queue de distribution, et la pertinence des tests d'ajustement et des critères de choix de modèle. Dans ce travail portant sur les déplacements observés de trois bateaux de pêche à l'anchois du Pérou, plusieurs modèles de queues de distribution (log-normal, exponentiel, exponentiel tronqué, puissance et puissance tronqué) ont été comparés ainsi que deux dé nitions possible de queues de distribution (de la médiane à l'in ni ou du troisième quartile à l'in ni). Au plan des critères et tests statistiques utilisés, les lois tronquées (exponentielle et puissance) sont apparues les meilleures. Elles intègrent en outre le fait que, dans la pratique, les bateaux ne dépassent pas une certaine limite de longueur de déplacement. Le choix de modèle est apparu sensible au choix du début de la queue de distribution : pour un même bateau, le choix d'un modèle tronqué ou l'autre dépend de l'intervalle des valeurs de la variable sur lequel le modèle est ajusté. Pour nir, nous discutons les implications en écologie des résultats de ce travail.
Abstract: The study of movement of organisms is essential for understanding how ecosystems work. In the case of exploited marine ecosystems, it allows the understanding of spatial strategies of shermen. One of the most commonly used approaches for modeling top predators movement is the Lévy random walk. A random walk is a mathematical model composed of random steps. In Lévy random walks, the length of the steps follow a stable Lévy distribution. Also Lévy random walks, when lengths of steps tend to in nity (in practice, when lengths of steps are large, say, compared to the median or the third quartile), they follow a power law distribution which characterizes the type of Lévy random walk (Cauchy, Brownian or strictly Lévy). In practice, this property is used on a reciprocal basis without any theorethical foundations. Apart from this fact, tail distributions are modeled by power laws without rst discussing important issues as the sensitivity of the results to the de nition of tail distribution, the relevance of goodness-of- t tests and of model selection criteria. In this work regarding observed movements of three Peruvian anchovy shing vessels, several models for the tail distribution are compared (lognormal, exponential, truncated exponential, power law and truncated power law) as well as two possible de nitions of tail distribution (from the median to the in nite or from the third quartile to the in nite). In terms of the statistical tests and criteria that were used, truncated distributions (exponential and power law) appeared to be the best. Among other things, they incorporate the fact that, in practice, the boats do not exceed a certain limit on length of steps. Model selection appeared to be sensitive to the choice of the beginning of the tail : for the same boat, choosing one truncated models or the other depends on the range of values of the variable on which the model is adjusted. Finally, we discuss the implications of the results of this work in ecology.
Descripción: Tesis (Master Biostatistique.). -- Université Montpellier II
URI : http://biblioimarpe.imarpe.gob.pe/handle/123456789/2337
Aparece en las colecciones: Tesis de Postgrado

Ficheros en este ítem:
Fichero Descripción Tamaño Formato  
Joo-Master-2010.pdf4,72 MBAdobe PDFVista previa
Visualizar/Abrir


Este ítem está sujeto a una licencia Creative Commons Licencia Creative Commons Creative Commons